maquillage blog do it toi meme astuces démaquillage

Se démaquiller. On en parle, on en parle, mais comment et pourquoi est ce si important ?

Intérêts et astuces de l’étape incontournable du soir, le démaquillage!

Qui n’a jamais eu la flemme après une longue journée de boulot ou une folle soirée de se démaquiller ? On est toute passée par là au moins une fois, si ce n’est plus (entre nous on peut se le dire hein?)

Une fois de temps en temps ne va tuer personne mais on oublie le « direct au lit » quotidien, que l’on soit maquillé ou pas !

 

Pendant que tu dors, ta peau, elle, travaille

Les particules de poussière, le sébum, les cellules mortes ou encore les particules métalliques ultrapolluantes, ça ne fait rêver personne… Et c’est sûrement pas notre peau qui nous dira le contraire.

L’un de ses principaux rôles est de faire barrière à ces agressions extérieures qui s’accumulent au fil de la journée. La nuit, c’est LE moment où elle en profite pour se régénérer de ses dures batailles ! Si on ne l’aide pas un peu en enlevant les résidus de la journée, on altère cette fonction. «  L’épiderme ne peut donc pas bien respirer durant son travail nocturne de régénération cellulaire.«  Résultat, on expose notre peau à une multitude de micro-inflammations qui la sensibilise. A nous, les pores dilatés et obstrués, l’apparition de boutons de types points noirs ou acné ou encore la déshydratation.

Et ça s’est juste la version « zéro maquillage ». Mais on sait que se maquiller, c’est un rituel matinal important pour beaucoup d’entre nous. Nous sommes plus de 80% à le faire quotidiennement (selon un sondage CSA réalisé en 2014 https://www.csa.eu/media/1171/csa-le-rapport-des-femmes-a-la-beaute.pdf). Les yeux sont parmi les premiers à souffrir des traces de maquillage qui restent. Petite explication, entre nos cils se trouvent des petites glandes lacrymales. Si on laisse le maquillage boucher l’orifice de ces glandes (très très glamour tout ça, on sait!) on obtient des yeux tout secs car plus humidifiés par les larmes naturelles. Quand aux fonds de teints ou autres poudres de teint qui restent, ils favorisent l’apparition d’impuretés et de comédons. Ils ne font que rajouter des barrières qui asphyxient la peau !

«  En résumé, ne pas se démaquiller c’est priver ta peau de ses moyens de bien bosser la nuit ! « 

 

Et les rides dans tout ça?

L’une des autres conséquences d’une peau qui ne respirent pas bien, c’est … le vieillissement cutané prématuré. Et oui, la peau va se ternir, perdre de l’éclat et le visage se marquera beaucoup plus rapidement. Merci les rides avant l’âge !!

Et puis ta fameuse crème de nuit sensée limiter ou retarder l’apparition des rides n’aura aucune chance de déployer ses bienfaits. A cause des barrières causées par les restes de maquillage ou tout autre résidu, les couches supérieures de l’épiderme ne pourront pas absorber tous les produits miracles de ta crème.

Et puis pourquoi salir les derniers draps trop cool que tu as achetés ? D’autant plus que certains fonds de teint ou mascara waterproof n’ont pas uniquement prouvé leur ténacité sur notre visage, tes taies d’oreillers peuvent également en garder des traces

Quand j’ai pris conscience de tout ça, je n’avais plus AUCUN doute sur l’intérêt de se démaquiller ! Oui, mais la question qui subsiste c’est comment bien le faire ?

 

Et si on voyait le démaquillage comme un massage quotidien ?

démaquillage massage beauté blog Do It Toi-Même astuces

Se masser le visage, en plus d’être quand même sacrément agréable, est la clé pour bien se démaquiller ! Ça améliore la micro circulation et donc la nutrition et l’oxygénation des cellules qui permettent de les rendre plus résistantes. Rien que ça !

Pour la première phase, utilise un savon adapté à ton type de peau et on masse avec le bout des doigts dans l’idéal 1 minute. Il ne te reste plus qu’à finir en rinçant à l’eau claire.

La deuxième phase consiste à faire la même chose avec un lait, une huile ou un hydrolat.

La première étape sert à éliminer les impuretés superficielles et le maquillage et la seconde à dissoudre des toxines plus profondes.

Petit conseil : aller du cou vers le haut du visage et du nez vers l’extérieur.

 

Masser c’est bien beau, mais on fait ça avec quels produits ?

Pour ce qui est de la première étape, la fonction nettoyante est généralement assurée par la glycérine qui est issue d’un procédé de saponification d’huiles végétales. De nombreux autres produits y sont généralement ajoutés pour protéger, respecter la sensibilité ou encore désincruster les pores de notre peau. Il vaut mieux privilégier les formules aux huiles végétales plutôt que minérales (petit tips, repérer sur les étiquettes « paraffinum liquidum»), qui risquent d’encrasser les pores. Si tu n’es pas encore passé à la fabrication de tes propres produits de soin, je sais que ce n’est pas toujours facile de savoir de quoi sont composés les produits sur le rebord du lavado. Je te recommande l’application « quelcosmetic » qui décode un peu tout ça pour nous !

Lorsqu’il s’agit d’arriver à la deuxième étape, le choix de la lotion à appliquer dépend surtout de ton type de peau. Il faudra par exemple plutôt privilégier l’huile de nigelle ou celle de jojoba pour les peaux à tendance grasse. Si tu as au contraire la peau sèche mise sur l’huile d’amande douce qui nourrit et apaise l’épiderme.

Plus généralement, l’eau florale de bleuet rafraîchit et décongestionne. Elle est donc parfaite pour les yeux sensibles.  La vitamine E, quant à elle, hydrate et favorise l’élasticité de la peau grâce à ses pouvoirs antioxydants. Bye bye vieillissement cellulaire trop rapide !

 

Cet article t’a plu ?

Épingle-le sur Pinterest

maquillage blog do it toi meme astuces démaquillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *