5 fausses croyances sur les cosmétiques maison

On ne cesse de nous alerter sur les produits de plus en plus nombreux qui sont mauvais pour notre corps et pour l’environnement. Quand on lit la liste de nos produits chouchou de salle de bain, il y a de quoi prendre peur. Il y a quelques années, lorsque ce sujet a sérieusement commencé à me trotter dans la tête, il a fallu prendre une décision et l’idée m’a semblé évidente : fabriquer ses produits de soin moi même! Autour de moi tout le monde en parle et en vente les mérites: économies réalisées, démarches éco responsable et bénéfices pour la santé. Mais voilà comme toutes nouvelles démarches, on a tous et toutes nos freins pour s’y lancer. Au fur et à mesure de la pratique, je me suis rendue compte que ces freins n’étaient en fait que des idées reçues. J’ai eu envie de les partager avec vous pour faire sauter les dernières barrières (si vous en avez encore!) vous empêchant de fabriquer vos propres produits de soin et d’hygiène. Ready ?

Mais en fait… ça coûte plus cher !

 

Quand on regarde la liste des ingrédients qu’il faut pour fabriquer certains produits, on peut vite prendre peur. D’autant plus que les quantités proposées par les commerçants sont souvent assez importantes et donc les prix aussi; 1kg de cire de soja ? Mais qu’est ce que je vais en faire? Il faut bien avoir en tête une chose, quand on commence à fabriquer ses propres produits, on a vite envie d’élargir le « fait maison » à toutes la salle de bain, voire à tout notre placard de produits ménagers. Et là, on se rend compte que les produits achetés ont souvent une multitude d’utilités. Si je vous disais qu’avec du bicarbonate vous pouvez autant faire votre déodorant que votre lessive maison ? Les matières premières sont alors très vite rentabilisées ! La fabrication d’un bidon de lessive ne vous reviendra pas à plus de 5 euros. Il suffit de faire ce calcul pour les premiers produits réalisés et on est vite convaincu des économies réalisées !

C’est moins efficace

On a souvent une mauvaise image des produits naturels. « c’est vert, je vais sentir la salade, non merci ! ». On a donc tendance à croire qu’un produit industriel est plus efficace. Pourquoi ? Parce qu’il sent bon, qu’il a une texture agréable ou que sa pénétration dans la peau est plus rapide. Quand on veut faire un produit maison, on cherche donc un aspect qui ressemble trait pour trait à celui que l’on achèterait déjà tout prêt dans le commerce. Mais la question que l’on doit se poser concerne les bénéfices réels pour notre peau ou notre corps? La réponse est simple : aucun ! L’ensemble des produits ajoutés pour que le produit nous plaise visuellement n’ont en réalité aucun effet positif, pour ne pas parler à l’inverse, des effets néfastes. Ce qu’il faut donc retenir c’est qu’un produit fait maison peut finalement être agréable mais surtout réellement répondre aux besoins de notre corps : hydrater, nourrir, réguler le sébum, etc. En plus, chaque ingrédient naturel a sa spécificité, en jouant sur les bonnes complémentarités, on peut donc même adapter le produit réalisé au plus près des besoins de notre peau, en fonction des changements de saisons, hormonaux, etc. Quelle marque peut nous en promettre autant ?

C’est dangereux de manipuler tous ces produits !

Ce n’est pas plus dangereux que d’utiliser des produits du commerce qu’on ne connaît pas ! Nous avons tous et toutes des sensibilités et donc des réactions différentes aux produits que nous utilisons. Une crème du commerce peut nous donner des rougeurs voire des boutons ou tout simplement générer un excès de sébum. Il suffit de tester les produits sur une petite zone du corps (le creu du coude par exemple), d’attendre 48h et de voir ce que notre corps nous dit. S’il n’y a aucune réaction, vous pouvez vous lancer ! On ne s’improvise pas apprenti chimiste, il faut donc prendre garde à quelques règles de base. Les huiles essentielles par exemple peuvent être nocives en quantité trop importante. Certaines d’entre elles sont également fortement déconseillées pour des personnes sensibles telles que les enfants ou les femmes enceintes. Comme pour tout ce que l’on achète, il faut également faire attention à la qualité des produits, ainsi qu’aux conditions et au délai de conservation. Nous regardons tous les dates de péremption sur les produits alimentaires, il suffit simplement de faire pareil avec les produits de soin. Une fois que l’on a en tête ces quelques règles, il n’y a plus aucun risque !

Ça prend du temps

 

Ce qui peut prendre du temps, c’est de chercher les recettes. Heureusement, de nombreux sites ou blogs nous facilitent la tâche maintenant, sans parler des kits Iteraa où il n’y a plus qu’à faire ! Une fois que l’on a les produits et les recettes en main, ce n’est souvent plus qu’une histoire de minutes ! On pense toujours à des choses complexes. La règle d’or pour ne pas se décourager c’est de commencer par des petites choses simples. On peut par exemple débuter en faisant sa poudre pour le lave vaisselle. C’est très rapide puisqu’il suffit juste de mélanger des poudres. Je m’engage sur un temps maximum de 5min ! Je vous prévois un petit article dédié pour très bientôt promis !

C’est compliqué

Et si je vous disais que faire cuire des pâtes c’était compliqué ? Vous ne seriez évidemment pas pleinement voire pas du tout d’accord avec moi. Faire ses premiers produits maison, ce n’est pas beaucoup plus compliqué. Ce qui l’est, c’est de se lancer ! Parce qu’on imagine toujours qu’il va falloir faire des calculs dignes d’un chimiste. Au contraire, quand on commence, on se rend compte que c’est un jeu d’enfant et qu’on peut même y trouver un certain plaisir voire une forme de réalisation de soi. Je pourrais vous parler de ce petit de sentiment de satisfaction en mettant ma crème le matin ou du chéri qui aime trop son nouveau shampoing mais j’ai surtout envie de vous laisser tester par vous même et de lire vos fiertés après! Dites nous tout en commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *